kimonos japonais traditionnels

Les différents types du Kimono japonais traditionnel

L'un des habits traditionnels les plus populaires au Japon, que femmes et hommes portent pour diverses occasions, est le fameux Kimono japonais traditionnel.

Même si ce vêtement est de plus en plus remplacé par des costumes au Japon, cette robe unisexe a tout de même été portée depuis la nuit des temps au Japon, à tel point, que son charme et style unique ont été exportés un peu partout dans le monde.

Aujourd'hui, les plus grands couturiers du globe s'inspirent de ce vêtement ancestral pour influencer leurs collections de prêt-à-porter

Entre histoire, origine et même mode d'emploi, voici tout ce que vous devrez savoir sur le fameux kimono japonais.

À propos du Kimono japonais traditionnel

Kimono est un terme japonais composé qui signifie "Chose à porter". Cet habit se présente sous forme de robe longue et droite qui atteint les chevilles sous forme de T, avec des manches toutes aussi longues.

kimonos japonais traditionnels

Ce vêtement peut se porter par les femmes ou hommes avec une ceinture à la taille appelée "Obi" et des chaussures traditionnelles pour agrémenter le tout.

Selon les traditions ancestrales japonaises, le kimono doit être fabriqué en soie. Avec le temps, ce matériau noble a laissé sa place au lin ou coton, qui sont plus utilisés actuellement pour confectionner ce type d'habit.

Aujourd'hui, le kimono n'est plus un habit de tous les jours comme au Japon d'antan. 

Son utilisation est restreinte aux grandes occasions comme :

  • Cérémonies de thé ;
  • Mariages ;
  • Funérailles.

Le kimono est souvent confondu avec un autre habit traditionnel japonais qui se nomme "Yukata", cela veut dire "Habit de bain" en japonais. Et pourtant, le Yukata est une robe longue en forme de T, bien plus légère et colorée, qui se porte seulement durant les fêtes traditionnelles ou grandes occasions. Ce qui n'est pas le cas du Kimono.

Kimonos japonais traditionnels : un peu d'histoire

L'origine du Kimono traditionnel remonte au VIIe siècle, lorsque l'influence chinoise était omniprésente au Japon. 

Autrefois, cet habit ancestral était prénommé "kosode". Chaque catégorie sociale devait porter un type de Kosode. Ce qui permettait aux Chinois de différencier entre les rangs de populations.

Par la suite, les Japonais ont transformé le Kosode en un habit bien plus prestigieux et raffiné, en l'agrémentant de dorures et ornements. 

Au départ, les Japonais utilisaient cet habit comme sous vêtement, mais au rythme de l'évolution de la société, le kosode évolua en devenant un habit à part entière, bien plus épais et lourd qu'au départ. Les gens ne l'utilisaient plus comme robe de chambre, mais habit à porter en extérieur ou durant des occasions.

Ce n'est qu'au XIIIe siècle que le terme "Kimono" a fait son apparition, en remplaçant le "Kosode" à quelques détails près et surtout en devenant l'habit favori des japonais et japonaises.

Comment porter un kimono Japonais traditionnel ?

Le Kimono traditionnel japonais a l'avantage d'être un habit très confortable et souple. Décliné en plusieurs styles et matériaux, il peut être épais l'hiver pour vous aider à combattre le froid et léger en été pour vous permettre de mieux supporter la chaleur.

Vous l'aurez compris, le Kimono est le genre d'habit que vous pouvez porter toute l'année. Mais encore faut-il savoir comment s'y prendre pour le mettre. 

Pour cela, suivez le guide !

  • Pour commencer, mettez votre kimono tout comme un manteau, celui-ci doit s'étendre librement sur votre corps ;
  • La tradition veut que vous enrouliez d'abord la partie de droite du kimono sur vous, puis la partie gauche ;
  • Enroulez maintenant la ceinture sur votre taille et attachez-la au niveau du nombril avec un nœud ;

Par la suite, vous pourrez ajuster cette robe, en réduisant les amas de tissus et en l'ajustant de façon qu'elle soit bien symétrique de chaque côté.

À souligner qu'il ne faut absolument pas porter de pantalon sous un kimono. Cet habit doit être ample et s'étendre jusqu'à vos chevilles. Pensez à choisir la bonne taille.