Le Japon, pays des samouraï

Naquis au Japon vers le 12ème siècle, les samouraïs sont des maîtres d’armes ayant marqués l’histoire de l’archipel et cela jusqu’à ce jour. Cela incarne parfaitement l’héroïsme nippon, mais aussi les fondements de toute une nation. Alors, si vous souhaitez découvrir le monde merveilleux des samouraïs, un tour au Japon est des plus conseillés.

Les samouraïs à leur début

Les premières traces de l’histoire des des samouraïs dans la nation japonaise débutaient par la formation des milices spéciales qui étaient en charge de la protection de la partie nord de l’archipel, menacé par des rebelles assoiffées de pouvoir. Se pliant à un code d’honneur mais aussi doter d’une excellente force de frappe, ils restaient des guerriers fidèle à leur maître. Cela est sans aucun doute dû à la philosophie qui les régit. Grâce aux vertus dont ils disposent, les samouraïs ont été appelé pour servir les empereurs afin d’assurer l’harmonie dans toute la nation. En temps de paix, ils troquaient leur arme par la fonction administrative tout en gardant les commandements qui dictent chacune de leur action.

La véritable histoire de l'origine des samourais

Les samouraïs et le bushido

Vers le 17ème siècle, le samouraï Taïra Shigésuké a peaufiné le code moral de ces guerriers légendaires. Ce code d’honneur appelé également bushido comprenne 47 principes dont l’honneur, la sincérité, la fidélité, le courage, la modestie, la bienveillance, la droiture, le contrôle de soi et le respect des autres.

Mis à part le respect du bushido, il faut aussi noter le Seppuku ou le traditionnel suicide destiné à racheter l’honneur perdu est un incontournable dans la vie des samouraïs. La plupart de ces guerriers sont issus de la noblesse nipponne, et certains d’entre eux ne se rattachent pas à un empereur. Ils travaillent seuls en tant que mercenaire et cela pour le compte de la population.

Le bushido est le code d'honneur des samourais

Les samouraïs, les armures et les armes

Lorsque les samouraïs partent en guerre, ils arborent une armure composée essentiellement de plastrons et de plaques reliées entre elles par des lanières en cuir. Cette armure était indispensable pour se protéger contre les assauts et les attaques des adversaires. Concernant les armes des samouraïs, ces guerriers étaient dotés de deux sabres notamment le Wakizashi et le Katana. Si le premier est beaucoup plus court et servait essentiellement à s’ôter la vie en cas de déshonneur, le deuxième est beaucoup plus long et demeure l’arme absolue qu’utilisent les samouraïs.

Ce dernier est aussi le sabre qui fait partie des légendes et des mythes japonais. Ce n’est pas pour rien qu’il est toujours présent même dans les films et les mangas nippons. Selon la légende, le Katana est l’âme même du samouraï, c’est pourquoi ce sabre était inséparable des samouraïs dans chacune de leur déplacement.

Impressionnante armure d'un guerrier samourai

Des guerriers légendaires

L'histoire du Japon a été fortement marquée par des samourais célèbres tels que Miyamoto Musashi ou encore Minamoto No Yoshitune. Leur courage exemplaire suscite toujours de l'admiration.

Si vous partez en voyage au Japon n'hésitez pas à marcher sur leurs traces. Des villes comme Kyoto portent toujours les traces de leur passage. Cette ville fut le lieu de bataille qui marqua la fin de leur histoire et de nombreux endroits vous permettent de vous replonger dans ces moments historiques.

La légende des samouraïs demeure très ancrée dans l’histoire et la culture nipponne, et cela même si l’archipel s’est occidentalisé petit à petit jusqu’à l’entière disparition de ces guerriers. Certains d’entre eux n’ont pas renoncé à leur art et se sont reconvertis en tant qu’hommes d’affaires à la tête d’un grand nombre d’associations. C’est pour cette raison que la philosophie des samouraïs perdurent jusqu’à ce jour.