ceremonie the japon 2

Tout savoir sur la cérémonie du thé au Japon

La cérémonie du thé est l’une des traditions les mieux gardées au Japon, qu’elle soit formelle ou pas. En effet, les Japonais accordent une grande importance à ce rituel, puisqu’ils estiment que le moment passé avec des convives est tellement précieux qu’il faut le préparer et apporter autant de minutie nécessaire à chaque geste. Voici tout ce que vous devez savoir sur la cérémonie du thé.

La cérémonie du thé en quelques mots !

Faisant partie des trois grands arts traditionnels japonais, le Chanoyu, Sado ou encore Chaji est un rituel au cours duquel un convive est invité à déguster du thé dans un cadre très strict. Il ne s’agit pas uniquement de préparer une tasse de thé pour un invité, mais ce sont des gestes effectués avec une grande précision dans un ordre bien défini qui seront nécessaires pour respecter proprement la cérémonie du thé japonaise.

ceremonie the japon

Il faut savoir que le peuple nippon a une relation très profonde avec l’hospitalité, l’omotenashi est un concept traditionnel très important au Japon et celui qui vous invite à ce type de cérémonies tient à l’illustrer de la meilleure façon possible. C’est pour cette raison que le choix de la tenue, de la posture et des ustensiles est fait avec une grande précision pour chaque type de cérémonie.

En règle générale, il existe trois types de cérémonies du thé au Japon, à savoir :

  • Les Chaji : ce terme représente uniquement les cérémonies de thé les plus formelles, celles-ci se déroulent dans un cadre très strict, notamment pour le choix de la qualité de la poudre de thé ;
  • Les Senchado : sont des cérémonies plus décontractées, principalement organisées en famille où l’on utilise des feuilles de thé ;
  • Les Chakai : sont tout le contraire des Chaji, puisqu’elles sont moins formalisées et organisées pour la réception d’un groupe d’amis dans une ambiance totalement décontractée, mais en utilisant toujours de la poudre de thé.

Les principes de la cérémonie du thé 

Il est important de savoir que les mêmes gestes sont perpétués depuis plusieurs années lors des cérémonies de thé au Japon, il ne faut surtout pas enfreindre les règles, surtout lors d’une Chaji. Des principes fondamentaux de ces cérémonies ont été dégagés par l’une des plus grandes personnalités dans l’histoire du Japon, à savoir Sen no Rikyū  qui estime que chaque rencontre avec un convive est une occasion de célébrer la vie et le bonheur.

Il s’agit du respect, de la pureté, de l’harmonie et de la tranquillité. L’organisation d’une cérémonie de thé ne doit en aucun cas déroger à l’un de ces principes, à tel point qu’il existe des écoles spécialement dédiées à apprendre l’art du Matcha, art de servir le thé à celles et ceux qui veulent l’apprendre. On y apprend les règles principales du service de thé, de la qualité du produit à la manière de le servir et le déguster.

C’est de cette manière que cette tradition est perpétuée jusqu’à nos jours, et ce, depuis son importation au Japon en 815.

Comment se déroule une cérémonie de thé ?

Comme vous l’avez compris, le déroulement d’une cérémonie du thé est très codifié et doit suivre un ordre bien précis des étapes suivantes :

  • L’entrée des convives après avoir enlevé leurs chaussures pour être accueillis par leur hôte dans une salle spéciale ;
  • La purification par un lavage des mains et de la bouche par-dessus un bassin de pierres avant d’accéder à la salle au tatami ;
  • Le nettoyage des ustensiles, la préparation du thé sur un feu de charbon et le service du thé à l’invité d’honneur en premier ;
  • Le bol de thé est levé, motif face à l’hôte puis remis avec un compliment à celui qui l’a préparé.

Les mêmes gestes seront ensuite refaits par l’hôte pour chacun de ses convives. Rappelons que les tenues choisies pour chaque cérémonie seront différentes en fonction des convives, de leur proximité avec l’hôte et le but de la cérémonie du thé.