L'histoire des samourais

Vous êtes intéressé par l’histoire des samouraïs, ces chevaliers nippons qui ont contribué à l’unification du pays ? Découvrez dans ce qui suit quelques informations vous permettant de vous mettre sur les pas des samouraïs, ces guerriers légendaires qui ont marqué l’histoire de toute la nation japonaise, et cela jusqu’à ce jour.

L'origien des samourais remonte au 15e siècle

Les samouraïs, le bushido et le seppuku

Se mettant au service de son seigneur, le samouraï dédie sa vie au combat. Il suit les préceptes mentionnés dans le code d’honneur qui régit sa caste. Ce code est renfermé dans ce que l’on appelle bushido, un ouvrage qui renferme les lois régissant la vie des samouraïs. Il servait en effet à régir les arts du combat mais aussi la manière d’atteindre la perfection. Cette éthique puisse ses inspirations dans des préceptes religieuses dont le shintoïsme et la culture zen. Parmi les fondements de la philosophie des samouraïs, il faut noter également la pratique du seppuku ou la mort d’honneur en suicide.

Ce rituel consiste à se donner la mort en ouvrant l’abdomen. Dans la culture nipponne, cette partie du corps est connu pour être la source du courage et de la sagesse. Pour ce faire, il utilise son Wakizashi, le plus petit sabre qui compose ses armes pour une coupure rapide et nette. La plupart du temps, les samouraïs optent pour la pratique du seppuku lorsqu’ils souhaitent racheter leur honneur ou pour se faire pardonner d’une offense volontaire ou involontaire. Dans certains cas, c’est aussi une manière de rester fidèle à son maître lorsque ce dernier vient à mourir.

Les samourais vont partie de l'hsitoire et de la culture du Japon

Les samouraïs et l’unification du Japon

A la fin de la guerre civile d’Onin, le Japon fut divisé en plusieurs clans, qui s’affrontent suite à des différents sur le plan politique, économique et social. On peut donc dire que la guerre a ravagé tout le pays, laissant derrière lui ruines et pauvretés ayant impacté le quotidien d’un grand nombre de Japonais. C’est dans ce contexte que des hommes aux bravoures exceptionnels se sont mis à unifier le Japon en compagnie des samouraïs.

Les plus célèbres restent sans aucun doute Oda Nobunaga qui a pu contrôler une partie importante de l’archipel. Mais il a fallut attendre Toyotomi Hideyoshi et Tokugawa Ieyasu pour réussir cette tâche. Ils ont su apporter paix et tranquillité dans tout le pays, réduisant en silence les autres rivaux qui souhaitaient s’emparer du pouvoir.

C’est à cette époque, appelée également période Edo, que la dynastie Tokugawa fut établi au Japon et que les samouraïs ont entrepris d’autres activités que la guerre. Certains travaillaient dans le milieu de l’administration si certains se tournaient vers d’autres métiers beaucoup plus artistiques. Ils n’étaient plus très influents, mais ils ont su garder leur noblesse ainsi que leur prestige. La fin de la bataille de Boshin signa la disparition peu à peu des samouraïs en tant qu’hommes de guerre, et c’est également le début de l’ère Meiji. Mais il a fallut attendre la rébellion de Satsuma pour que cette classe guerrière fut désarmée à jamais.